Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
Démolition et délogement dans la Commune Urbaine de Macenta, Guinée Conakry
 Télécharger en format PDF    Bookmark and Share
Acteur Pour Habitat (APoHa)

Aujourd’hui, plus de cinquante (50) maisons sont démolies et plus de cent (100) personnes se trouvent dans des difficultés de se trouver un autre logement. Face à cette situation, c’est la question de la pauvreté et du droit au logement qui est fortement posée.

Les travaux de reconstruction et de bitumage de la route nationale de Guéckédou – Sérédou ont contraint les citoyens de la Commune Urbaine de Macenta qui habitent le long de cette route de démolir ou de casser complètement leurs maisons d’habitation.

Les autorités guinéennes ont décidé d’élargir la route sur trente mètres (30m). Ces travaux d’élargissement ont été effectué sans recasement des habitants.

Aujourd’hui, plus de cinquante (50) maisons sont démolies et plus de cent (100) personnes se trouvent dans des difficultés de se trouver un autre logement.

Face à cette situation, c’est la question de la pauvreté et du droit au logement qui est fortement posée.

L’ONG Acteur Pour Habitat (APoHa) lance un SOS pour ces personnes et familles délogées

RAPPORT DIAGNOSTIC SUR L’HABITAT EN GUINEE

Présenté par: Acteurs Pour Habitat(APoHa)

I INTRODUCTION:

L’habitat en Guinée reste très préoccupant. Il n’existe aucune politique d’habitat pouvant permettre à la population, surtout les pauvres d'avoir accès aux logements.

Les villes et les villages du pays sont encore caractérisés par l’anarchie dans l’occupation des sols et dans la construction des logements. Un déficit en infrastructure et services sociaux de base et une dégradation drastique de l'environnement et du cadre de vie de la majorité des citadins..

Une politique d’habitat au niveau national permettrait de poser les problématiques du secteur et de donner un cadre global de référence et des réponses en matière d’habitat accepté par tous les acteurs.


CARACTERISTIQUE DES HABITATS


L’urbanisation accélérée, le taux de croissance démographique et surtout l’insuffisance et l’offre en matière de logement se sont traduits par un développement important de l’habitat précaire. L’habitat précaire est caractérisé par certains aspects ci-après:

- Le manque de service de base notamment: l’accès à la parcelle, à l’eau potable, à un assainissement adéquat, à l’électricité au pavage des rues…

- La mauvaise qualité des matériaux de construction

- La précarité du logement en terme de localisation des constructions (bâties sur des terrains inondables, pollués ou sujets aux glissements de terrains) et de sécurisation foncière.

- Le surpeuplement: densité élevées d’occupation des parcelles, des maisons et des pièces pour dormir et même pour travailler.

TYPES D’HABITAT

La description ci-dessous des types d’habitat et infrastructures et équipements urbains montre l’ampleur et la variété de cette précarité.

1-  HABITAT URBAIN

1-1 Habitat ancien régulier: Il occupe les centres villes en général et est caractérisé par de fortes densités. Ces zones structurées durant la période coloniale, sont régulières et immatriculées mais souvent sous-équipées. Elles ont l’avantage d’avoir des traces de routes qui permettent le développement de  réseaux, de voirie, drainage, eau, assainissement et électricité.

     1-2 Habitat nouveau: un important stock de maisons de plus ou moins de bonne qualité se développe dans les zones périphériques et industrielles des villes. Ces zones qui n’ont pas fait l’objet d’aménagement urbain ou foncier ont été souvent morcelées au gré de la volonté de coutumiers. En conséquence, les tracés de routes qui sont irréguliers et empêchent la déserte par un système de voirie et réseaux divers et des services urbains.

     1-3 Habitat groupé résiduel: est constitué de parcelles bornées et enregistrées sur lesquelles sont construits des villas et des immeubles de moyen ou haut standing développé par des acteurs publics ou privés.

     1-4 Habitat groupé économique: qui comprend des cités socio-professionnelles fortement dégradées. ce type d’habitat se retrouve dans toutes les villes.


 

2-  HABITAT RURAL

Les problèmes d’habitat se posent avec acuité aussi bien en milieu urbain à cause des fortes concentrations des populations et de leurs activités, que dans les campagnes où les habitants ont des ressources financières très limitées. C’est pour quoi, il faut examiner également l’habitat en milieu rural que l’on peut catégoriser en habitat groupé dispersé et linéaire.

2-1 L’habitat groupé: il est composé de petites cases construites en banco avec des toits en chaumes et de faibles soubassements. Les cases sont organisées autour d’une cour collective et servent d’habitation, de cuisines, de greniers, de toilettes.

2-2 L’habitat dispersé: Il est constitué de concessions familiales souvent clôturées par des haies vives ou sèches et comprend de grandes cases rondes et des jardins destinés à la polyculture intensive.

2-3 L’habitat linéaire: le long des grandes routes, il s’est développé des petites villes ou villages qui sont des centres de commerce et divers services (vente de produits agricoles par exemples)

CONCLUSION

L’isolement de certains villages et la tendance migratoire des jeunes paysans vers les localités urbaines accentue la précarité dans ces localités ou les ressources financières des habitants sont limitées et découlent essentiellement les activités d’agricultures, d’élevage, et de pêche, pratiquées de manière traditionnelle avec les moyens rudimentaires.

Un phénomène non moins important qui caractérise l’habitat rural est la dégradation avancée de l’environnement due au déboisement intensif et aux feux de brousse.


 


 


 

 



 
Tags
• Destructions de logements   • Droit au logement et à la terre/Droit au logement adéquat   • Expulsions forcées   • Violations des droits au logement et à la terre   
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>