Habitat International Coalition
Réseau global pour le droit à l'habitat et la justice sociale
 
Production Sociale de l’Habitat: cadre conceptuel
 Télécharger en format PDF    Bookmark and Share


Plus d'un cinquième de la population mondiale vit dans des conditions extrêmement précaires ou absolument sans abris. Les politiques publiques, de plus en plus orientées à conceptualiser le logement comme une marchandise et l'habitat humain comme un commerce, aggravent cette situation, et des millions de familles n’ont aucun choix. Ces familles, présentes autour du monde et particulièrement dans les pays pauvres, sont constraintes à fabriquer leurs propres établissements et logements, sans aucune aide et se trouvent confrontés à tous types d'obstacles.

Source: Enrique Ortiz

Dans les pays du sud du monde,50 75 pour cent des maisons -ainsi que la plupart des autres formes de logements-sont fabriques et distribues lextrieur ou en marge des systmes de march contrls par le secteur priv et les programmes financiers gouvernementaux. Sous des noms et des caractristiques diffrentes, ce phnomne se reproduit dans tous les pays pauvres, mme, bien que une plus petite chelle, dans des secteurs ruraux et urbains des pays industrialiss.

La production sociale se dfinit par tous les processus qui engendrent des espaces vitaux, des constituants urbains et des logements, dirigs par des producteurs autonomes et d'autres acteurs sociaux sans but lucratif. Ces agents peuvent tre issus des familles, agissant titre individuel, ou provenir de groupes informels organiss, dorganisations sociales telles que les coopratives et des associations de logement, ou dO.N.G., de groupes professionnels, ou mme dorganisations de bienfaisance qui font face aux urgences et rpondent aux besoins des groupes vulnrables. Les modalits d'autogestion s'tendent de la production individuelle spontane, la production collective ce qui implique un haut niveau d'organisation des participants, et dans bien des cas des processus complexes de production, de ngociation, et de gestion d'autres composants de l'habitat.

Cette forme de production existe dans les sphres rurales et urbaines, et implique divers niveaux de participation sociale dans les diffrentes phases de production du logement: planification, construction, distribution, et utilisation. Elle dbute par la conceptualisation du logement et de l'habitat comme processus et non pas comme produit fini; comme produit social et culturel et non comme marchandise, et en tant qu'action dhabiter et non seulement comme objet d'change.

C'est donc un phnomne complexe qui sexprime en de multiples modalits de production: de l'amlioration et de l'agrandissement des logements existant en passant par la fabrication de nouveaux logements et par lamlioration du voisinage jusqu la production et de la gestion de grands complexes urbains.

Conscients de la difficult de donner un nom gnrique ce phnomne omniprsent, nous estimons que les concepts ici dvelopps nous permettent d'tablir une base commune sur laquelle entamer un processus inter-rgional de discussion afin de nous aider "synchroniser" sa conceptualisation et darticuler un plan commun pour sa promotion, sa dfense, sa prise en considration dans des politiques publiques et dans la mise en place d'outils adquats en vue de sa consolidation ultrieure et son dveloppement futur. Le rle stratgique que la production sociale de l'habitat peut jouer dans la lutte contre la pauvret et la dtrioration croissante du tissu social constitue une base solide sur laquelle construire ledit processus.

La production sociale de l'habitat, particulirement celle qui est soutenue par des processus collectifs autogrs incorporant la formation, la responsabilit participative, lorganisation, et la solidarit active entre les habitants, contribue consolider les pratiques communautaires, l'exercice direct de la dmocratie, le respect de soi des participants, et renforcer la coexistence sociale.

Laccroissement de la capacit de gestion des habitants organiss et leur contrle sur les processus de la production de lhabitat; la canalisation des ressources de l'pargne, du crdit, et des subventions au sein des communauts dans lesquelles les actions se droulent, et la tonification conscutive des circuits populaires du march, contribuent leur tour consolider les conomies des participants individuels, de leur communaut de voisinage et des secteurs populaires en gnral. Faire un placement dans l'amlioration d'un tablissement humain informel est essentiellement investir dans laccroissement de la productivit des hommes et de lconomie urbaine dans son ensemble. Situer ltre humain individuel et collectif - au centre de ses stratgies, des mthodes de travail, et des actions, met en route des processus innovateurs ayant un contenu profond et un impact puissant sur la transformation de la ralit.



 
Tags
• Production sociale de l'habitat   
 


Habitat International Coalition
General Secretariat
 
<%=misereor_%>